• Des achats à impact positif grâce au recyclage et à l'upcycling

Pourquoi clarifier son style vestimentaire est essentiel dans une démarche de mode éco-responsable

Dans une démarche de "consommer moins mais mieux", définir son style vestimentaire s'avère essentiel pour redevenir acteur de sa consommation mode.

Aujourd’hui nous donnons la parole à Loren, coach en image, spécialiste du style vestimentaire et blogueuse slow fashion. Loren nous explique comment le fait d’apprendre à mieux se connaître, pour définir précisément son style, est une étape fondamentale pour aller vers un dressing plus éco-responsable.


Un style vestimentaire bien défini permet d’être indépendant des influences extérieures

Lorsque vous avez défini précisément le style vestimentaire qui vous correspond (formes, couleurs, matières, imprimés, registre stylistique…), vous n'êtes plus ‘manipulé’ par toutes les tendances et influences extérieures.
En effet, aujourd’hui on peut très vite se perdre dans un tas d’envies éphémères insufflées par toutes les images que l’on voit passer. Entre les influenceurs, les réseaux sociaux, les campagnes publicitaires des marques, les vitrines des magasins qui changent de collection tous les 15 jours, les tentations sont partout…

Les influences et tentations sont asservissantes et nous rendent dépendants de ce que portent les autres et des micro tendances. Certains parlent de « tyrannie des tendances ». En réalité, il n’y a plus vraiment de tendances, seulement une illusion de nouveautés permanentes (qui sont des copies en boucle du passé). Sur les réseaux sociaux, le célèbre OOTD ou « look du jour » accentue l’incitation au changement de style vestimentaire chaque jour. Ne pas se montrer 2 fois avec la même tenue est devenu la norme.
On dit, pour la drogue, qu’il y aura toujours des dealers tant qu’il y aura des consommateurs… Dans la mode, c’est pareil. Tant qu’il y aura une telle addiction au renouvellement, la fast fashion continuera d’exploser.

Il s’agit donc de se détacher de toutes les influences extérieures pour se recentrer sur soi, son identité stylistique et ses vrais besoins. 


Être au clair sur votre style pour identifier vos vrais besoins

Je vous propose 3 clés pour bien identifier vos besoins et les distinguer de simples désirs temporaires.
Il s’agit de vous poser ces 3 questions essentielles lorsque vous désirez un nouveau vêtement :

  1. Je suis : Cela questionne votre identité... qui êtes-vous ? Est-ce que ce vêtement vous représente vraiment et est totalement aligné avec votre personnalité ? Est-ce que c’est « tout vous », de manière évidente ?
  2. J’aime : Est-ce que vous sentez que vous allez aimer ce vêtement longtemps, qu’il vous procurera de la joie demain et dans 5 ans ?
  3. Je sais : Est-ce que vous savez comment vous porterez ce vêtement pour l’exploiter un maximum avec le reste de votre penderie ?

S’habiller en conscience passe par là en tout premier lieu, quelque soit le type de boutiques que vous choisissez ensuite pour votre shopping.


Clarifier ton style vestimentaire évite de nombreuses erreurs d’achat 

Il y a un piège essentiel : penser que tout ce que vous aimez va définir votre style vestimentaire. Aimer l’esthétique de quelque chose ne signifie pas que cela soit en cohérence avec qui vous êtes. Autrement dit, tout ce qui vous plaît n’est pas forcément fait pour vous. Et c’est tout à fait normal.

Votre nature corporelle appelle certaines énergies visuelles qui correspondent aux vibrations de certains vêtements et pas à d’autres. Si vous trouvez tous les êtres humains sublimes et sexy sur cette terre, vous ne pourrez pas pour autant vous accoupler avec tous. Il y a une alchimie qui déclenche l’harmonie avec seulement certains d’entre eux. C’est pareil pour la mode : il est normal d’avoir une nature corporelle qui ne déclenche pas une alchimie avec tout ce qui est portable sur terre. Ne vous remettez donc jamais en question, vous êtes normale et vous n’êtes pas le problème. 

Une fois qu’on a pris conscience de cela, on achète plus par pulsion tout ce que l’on trouve beau, mignon etc... On achète d’une façon beaucoup plus stratégique et pertinente. Les vêtements seront alors valorisants et durables.


Connaître votre style pour exploiter au maximum votre penderie actuelle

En slow fashion, il convient de se réserver un moment de créativité de temps en temps. Il faut se poser au calme, pour trouver de nouvelles idées d’associations vestimentaires. Cependant, si vous n’avez pas appris à construire votre propre style vestimentaire, vous risquez de vous sentir perdu(e) devant votre armoire et en panne d’inspiration totale. À l’inverse, si vous avez défini que votre identité se retrouve dans un style rétro-rock par exemple, vous pourrez d’office cibler dans votre armoire les pièces à mixer. 

Autre exemple : si vous avez défini que vous souhaitez une stratégie couleurs du type « colorblocking » ou avec des imprimés, vous allez pouvoir tenter des combinaisons de différentes couleurs et/ou imprimés.
Il est beaucoup plus difficile de vous réinventer et de créer de nouveaux looks sans avoir une ligne directrice précise qui vous oriente. Et cette ligne directrice, ce n’est autre que la définition claire de votre style personnel, en parfaite résonance avec votre être profond.


Bien définir votre style vestimentaire pour mieux orienter vos projets d’upcycling

Si vous avez des vêtements que vous ne portez plus, vous pourrez avoir envie de les transformer plutôt que de les vendre ou les donner. 
Dans ce cas, le fait de bien maîtriser le type de silhouettes que vous voulez privilégier dans votre garde robe, vous permettra d’envisager un projet couture pertinent.

Car upcycler des vêtements, c’est super, mais à condition de ne pas laisser votre œuvre d’art au placard. Cela prend vraiment tout son sens si la pièce transformée est aimée à nouveau et utilisée régulièrement.


Merci à Loren pour ces conseils. Sur son site - Soyons Elégantes - Loren vous aide à retrouver votre indépendance vestimentaire, à consommer moins, mieux, et à définir votre style signature.